• ABEILLES : Emplacement des ruches

    Abeilles devant la rucheRuche : choisir un bon emplacementEmplacement d'une ruche

    Emplacement du rucherEssaim dans un arbre

     

     

     





    De nombreux paramètres sont à prendre en compte lorsque l'on installe une ruche ou un petit rucher dans son jardin,
    (cette ruche sera très utile pour polliniser les fruitiers et les plantes du potager par exemple).
    Mais où la placer?
    Les paramètres auxquels on pense le plus souvent sont :
    - L'ensoleillement
    - L'orientation
    - Les vents dominants
    - La proximité du voisinage, de la maison...


    Nous ignorons souvent que les paramètres 'géobiologiques' ont également une importance pour la bonne santé d'une ruche.
    La géobiologie, c'est quoi? Voir présentation en page d'accueil

    Parmi ces facteurs, citons
    - la présence de failles souterraines, ou de courants d'eau souterrains
    - Les réseaux de certains minéraux

    Les Anciens connaissaient cette science ; l'observation de très antiques ruchers montre que les ruches y étaient placées de préférence sur certains réseaux et points telluriques particulièrement bénéfiques pour les abeilles, et en particulier pour leur résistances immunitaires.

    Rucher : ruches troncs en ardèchepassage des réseaux du cuivre sur le rucherruches troncs en Ardèche

    très ancien rucher ardéchois, perché dans les bois de châtaigniers. L'énergie y est très favorable aux abeilles.

    Une ruche très active
    Notre ruche la plus active depuis de nombreuses années se trouve sur un emplacement exceptionnel : nous l'avions alors placé sans le savoir sur une large ligne de type Peyré (cuivre+or)
    Cette colonie est très douce, et très populeuse.


    C
    as d'une ruche faible
    Dans notre rucher nous avions repéré qu'une ruche périclitait systématiquement.
    Nous avons décidé d'analyser ce point par des mesures géobiologiques, afin de savoir si ces facteurs pouvaient être en cause. Il s'est avéré que cette ruche était placée à l'aplomb d'une faille géologique, rendant l'énergie de ce point très négative.
    Conclusion : A présent nous installons chaque nouvelle ruche en prenant soin de choisir un point particulièrement propice à la bonne santé des abeilles.

    Conseils
    Nous éviterons de placer des ruches sur des croisement de réseaux négatifs de type Nickel et Fer, ainsi que sur les passages d'eau souterrains. Et nous privilégierons si possible les lignes de passage du réseau de type Peyré (cuivre+or) positif de niveau 2 ou 3.

    remarque concernant le réseau favorable aux abeilles :

    Ce réseau est décrit différemment suivant les géobiologues et sur certains ouvrages récents que nous avons il est mentionné comme étant la résonance 'cuivre+or', c'est à dire une association des deux métaux.
    Tout le monde n'est pas d'accord sur ce sujet.
    Ce qui nous apparaît, lorsque nous recherchons les emplacements où s'installent les abeilles naturellement (arbre, toiture, fenêtre), c'est qu'elles sont bien (selon nous) sur le réseau du cuivre, et souvent sur un noeud.
    Cela dit nous sommes ouverts, et ne prétendons pas tout savoir. La géobiologie n'étant pas une science exacte.

    N'hésitez pas à échanger avec nous sur vos découvertes concernant les abeilles (ou autre) ; car tout ce que nous pouvons faire pour les aider est bienvenu aujourd'hui.

     

    Merci à ceux qui nous ont écrit pour nous faire part de leurs réflexion sur ce réseau 'abeilles'.

     





     

    Enregistrer

    Enregistrer

    « Bornes cisterciennesToponymie »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :